Consumérisme et transport

Oui, réduire ses déplacements, privilégier le télétravail, réfléchir avant de se déplacer, le covoiturage les transports en commun,

En un mot comme en 100, se poser des questions avant de consommer…

quand on dit que chaque geste compte.

Toutefois, il ne faut pas voir le transport seulement comme un problème qui pollue et abîme notre planète

C’est une idée reçue trop galvaudée

Le transport est nécessaire voire vital dans beaucoup de cas auxquels nous ne pensons pas toujours.

Sans transport il n’y aurait pas d’équilibre, de vie en société, d’échange, d’entraide et de commerce.

Ce qui est néfaste est le besoin ou l’envie que nous n’avons pas (encore).

Celui qui nait des autres, celui que la pub et le marketing vous persuadent chaque jour un peu plus que ceci est vital, il faut avoir vu ça

En un mot comme en 100 : le consumérisme

Et là nous ne parlons pas de votre rêve, celui qui est né en vous, qui ne tient que par le désir que vous avez longuement souhaité

CONSUMERISME: Mode de vie axé sur la consommation et caractérisé par une tendance à acheter systématiquement de nouveaux biens.

Larousse

Vivre ses rêves n’est pas la même chose.!

Votre rêve n’est pas cette marque ou ce produit que tout le monde soi-disant veut.

L’homme ne réfléchit plus par lui même mais à travers le prisme du consumérisme.

Le transport n’y échappe pas.

Il faut manger  immédiatement des produits du bout du monde, il faut absolument avoir vu tel endroit parce que des personnes influenceuses l’ont fait, vu, dit…

En soit, ce ne serait pas grave si nous n’étions pas si nombreux, que la terre fût plus grande et nourricière, mais ce n’est plus le cas.

Notre fardeau est en nous!

Nous sommes influencé par nous même.

Ce n’est donc pas le transport qu’il faut rejeter, mais le besoin irrationnel.

Doit on faire ce déplacement, est il nécessaire d’aller au bureau aujourd’hui, faut il acheminer par avion ou par camion ou peut-on utiliser des modes plus sains?

Laisser un commentaire