De la canne à sucre au papier

  • Biomasse,
  • absence de blanchiment,
  • usage de déchets agricoles, pas de bois…

tout est fait pour réduire notre impact et nous sommes fiers de nos réalisations.

Nous avons le pouvoir d’épargner les forêts qui mettent des années à renaître, préservons la biodiversité, car notre futur dépend de notre présent….

En préservant les forets, c’est autant de bois qui continue d’absorber du carbone…. C’est l’effet papillon !

Il n’y a qu’un pas !

infographie moisson canne à sucre
infographie moisson canne à sucre

Non seulement la canne à sucre apporte du sucre de l’alcool du bioethanol…

Ramassage fibre de canne à sucre
Ramassage fibre de canne à sucre

Mais

Ses résidus donnent des fibres et de la cellulose matières premières de la production du papier.

Et cela sans toucher à aucune forêt

La biodiversité est préservée.

La récolte de la canne à sucre

La récolte permet de récupérer la canne à sucre nécessaire à la production de sucre et dérivés.

Immédiatement derrière, la récupération des des déchets agricoles commence.

Récupération des déchets agricoles

La canne à sucre pour la production sucrière

moisson canne à sucre
moisson canne à sucre
Process d’extraction du sucre et dérivés

Pour réduire son impact environnemental, la production privilégie la biomasse.

A ce jour, 50% de l’énergie utilisé par l’usine provient de la biomasse. Un engagement qui réduit l’impact de toute la production agricole, sucrière et papetière.

Puis, dans l’usine sucrière, la canne à sucre produit sa mélasse par extraction. Le recyclage des déchets agricoles commence pour la production papier.

De même, la production sucrière génère des déchets, c’est là que commence

l’aventure du papier naturel

La production de pate à papier

Obtention de la pure pate à papier à partir des résidus de canne à sucre

NAT le papier naturel est issu de cellulose et de fibres, C’est le cas pour tous les papiers. L’usine extrait la cellulose et les fibres et produit une pure pate vierge extraite de la canne à sucre.

La production du papier

La production papetière commence

Le process de fabrication du papier tel que connu peut enfin commencer.

Ainsi, la pure pate à papier issue de résidus de canne à sucre va devenir ce papier d’impression et d’écriture tout comme celui issu des usines papetières que l’on connait, mais sans utiliser de ressources de bois uniquement en

revalorisant les déchets et résidus agricoles

La conversion du papier en rame

Pour pouvoir être utilisé par le plus grand nombre, le papier en bobine est converti en rames et ramettes avant d’être expédié.

Ainsi, seul, le produit fini est expédié par transport

Bien que le transport n’a qu’un faible impact sur l’offre NAT le papier naturel, il consomme du carbone, le choix est donc important. NAT le papier naturel arrive en container pour réduire l’impact carbone de ce dernier.

En conclusion,

Les forêts préservées, le renouvellement annuel de l’agriculture et la biomasse* utilisée pour la production font de NAT le papier naturel une solution des plus écoresponsable pour la planète et notre futur.


L’ENGAGEMENT RSE – 100% écoresponsable

ENSEMBLE – NOUS POUVONS AIDER LA PLANETE

Pour en savoir plus, pour etre tenu au courant, enregistrez-vous sur notre page de contact

close

Accompagnez-nous !

Pour vous tenir au courant des nouvelles avancées de NAT le papier naturel ????

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.